Les 10 incontournables de Bangkok

A moins de vous installer définitivement à Bangkok, vous ne pourrez pas tout voir. Je vais donc vous aider à partir à la découverte de cette mégapole aux mille visages. Vous vous apercevrez rapidement que malgré ses buildings ultra modernes la capitale thaïlandaise a su conserver ses traditions, notamment à travers ses temples si nombreux que personne ne sait exactement combien ils sont. Allez, c’est parti!

 

LE WAT PHRA KAEW OU TEMPLE DU BOUDDHA D’EMERAUDE ET LE GRAND PALAIS                      

Ce temple est sans doute l’un des plus beaux de Thaïlande et il mérite vraiment une visite ainsi que le Grand Palais, son voisin, ancienne résidence royale. Le Grand Palais est encore utilisé pour les grandes occasions et vous pourrez admirer la Garde Royale, en grande tenue, imperturbable malgré la chaleur. Une tenue correcte est exigée, bras et jambes couverts, mais pas de panique, on vous prêtera chemises et sarongs si besoin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Haute de 76,2cm la statue du Bouddha d’Emeraude est en fait taillée dans un bloc de néphrite, une des deux variétés de jade, l’autre étant la jadéite. On est loin de l’imposant Bouddha Couché avec ses 66 m de long et ses 15 m de haut entièrement recouverts de feuilles d’or.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Selon la légende, il semblerait que le Bouddha d’Emeraude ait été enduit de plâtre et caché dans le Wat Phra Kaew de Chiang Rai afin d’échapper aux pillards à une époque très troublée. On découvrit la véritable statue en 1434, lorsque la foudre s’abattit sur le temple. Malheureusement, elle tomba aux mains des Laotiens au milieu du XVI siècle lors d’affrontements territoriaux et les Thaïlandais durent attendre 200 ans et la prise de Vientiane par l’armée siamoise pour récupérer le précieux bouddha.

LE WAT PHO                                                                                                                                                                                       

De son vrai nom Wat Phra  Chetuphon, il est le plus vieux temple de Bangkok et abrite le fameux Bouddha Couché et sa très réputée école de massage. Cette dernière est la plus ancienne de Thaïlande et fait partie d’un collège de médecine traditionnelle qui assure la préservation des manuscrits de médecine thaïlandaise. Deux pavillons de massage sont à votre disposition.

LA MAISON DE JIM THOMPSON                                                                                              

Un de mes coups de coeur. Voir le précédent article La Maison de Jim Thompson consacré à cette si particulière maison et son propriétaire l’Américain Jim Thompson qui tomba amoureux de la Thaïlande, de sa culture et de sa soie.

maison-jim-thompson-thaietvous-com

LE WAT ARUN                                                                                                                                                              

Le Wat Arun est situé en bordure du fleuve dans le quartier de Thonburi qui fut brièvement la capitale de Thaïlande de 1769 à 1782. Il doit son nom à la déesse indienne Aruna ou déesse de l’Aube, c’est pourquoi il est plus connu auprès des touristes sous le nom de temple de l’Aube. Il fait partie des rares temples de Thaïlande que l’on peut escalader et sa haute tour de 82 mètres rappelle le style khmer bien qu’elle ait été érigée au début du XIXème siècle. Outre un panorama superbe, vous pourrez admirer la beauté de ses mosaïques florales. Il est conseillé de visiter le temple en fin d’après-midi et de vous rendre ensuite de l’autre côté du fleuve pour assister au spectacle du coucher de soleil qui embrase le Wat Arun.

 LE WAT TRAIMIT                                                                                                                                                      

Situé dans Chinatown, ce temple renferme le plus grand bouddha en or massif au monde. Cette statue de 3 mètres de haut et pesant 5,5 tonnes daterait du XIIIème siècle et fut longtemps couverte de stuc pour échapper aux pillards. Découvert il y a environ 60 ans, le Bouddha d’Or, de style sukkothai, est visible au 4ème étage du monumental temple en marbre. profitez de cette visite pour découvrir le quartier chinois de Bangkok et ses nombreuses échoppes et restaurants.

 GOLDEN MOUNTAIN                                                                                                                                               

La Golden Mountain ou Mont d’Or est une colline artificielle d’où l’on a une belle vue sur Bangkok. Située dans le quartier de Banglamphu, un des vieux quartiers de la ville au charme désuet, elle est dominée par le Wat Saket qui abrite une salle d’ordination (boht) ornée de fresques bouddhiques. En novembre a lieu une procession aux flambeaux lors de la fête du temple.

Promenez-vous ensuite dans le quartier et ne manquez pas la célèbre Khao San Road, repaire des routards avec ses hôtels et restaurants bon marché.

khao-san-road-thaietvous-comça ne se voit pas, mais je suis très contente d’être là

C’est aussi le lieu idéal pour acheter des bijoux en argent, voire de l’argent au poids pour fabriquer vous-même vos bijoux.

LE PARC DUSIT                                                                                                                                                            

Ici, vous serez étonné(e) par l’union du style victorien et de la sensibilité thaïlandaise dans cet ancien ensemble architectural niché au coeur du parc créé à l’initiative du roi Rama V lorsqu’il rentra de son premier voyage en Europe. Ses vastes jardins sont une halte bienfaisante et permettent de s’évader durant quelques heures du tumulte du Bangkok moderne.

Vous découvrirez le Palais Vimanmek, le plus grand palais en teck doré du monde. On raconte qu’il a été assemblé sans clou. Les visites ne sont malheureusement qu’en Anglais. Ne manquez pas la magnifique salle du trône, inspirée du style mauresque, qui renferme des objets d’artisanant local soutenu par la Reine Sirikit. Près de l’entrée du parc, deux salles sont quant à elles réservées à des expositions permanentes de photos et de peintures du Roi Bhumibol (Rama IX) qui nous a quittés le 13 octobre 2016.

vimanmek-mansion-thaietvous-com.jpgsalle-du-trone-vimanmek-thaietvous-com.jpg

KO KRET                                                                                                                                                                        

Ko Kret est une île artificielle créée en 1772 dans un méandre du fleuve Chao Phraya au nord de Bangkok, dans la province de Nonthaburi. Elle est facilement accessible en bus depuis la station BTS de Victory Monument ou en bateau et bus mais elle reste cependant souvent ignorée des touristes, ce qui est dommage car elle vaut le détour. Le décor bucolique est seulement troublé par le chant des oiseaux. Peuplée par une des plus anciennes tribus Môn qui perpétue son art de la poterie, elle s’anime le week-end lorsque toutes les échoppes sont ouvertes. Vous pourrez également voir travailler les artisans et vous restaurer en bordure du fleuve. Des vélos sont disponibles à la location et vous permettront de faire aisément les six kilomètres du tour de l’île. Ensuite, un tour en bateau dans les khlongs vous fera découvrir la vie quotidienne du Bangkok d’autrefois. Prévoyez une demi-journée.

LE MARCHE DU WEEK-END DE CHATUCHAK

Comme son nom l’indique cet immense marché est ouvert les samedi et dimanche. Il est accessible par le BTS, station Mo Chit. Ici, vous trouverez quasiment tout ce que vous désirez: vêtements, vaisselle, antiquités, bagages, soiries, livres anciens, bijoux, pierres semi-précieuses, etc…..  De nombreux restaurants sont à votre disposition. Attention cependant à ceux qui n’affichent pas les prix: la surprise peut être salée. On vous distribue un plan à l’entrée et on vous met en garde contre les pickpockets. Il faut dire que l’affluence est digne du métro parisien aux heures de pointe. Mais l’expérience vaut le détour et vous ferez réellement de bonnes affaires.

LUMPHINI PARK                                                                                                                                                   

Créé en 1925 en bordure de Silom, l’actuel quartier des affaires de Bangkok, Lumphini déploie ses 58 hectares de verdure et de lacs au coeur de la ville. Véritable poumon vert au pied des gratte-ciel, il est très fréquenté le matin de bonne heure par les Bangkokiens qui viennent pratiquer leurs activités favorites avant d’aller au bureau. Hâvre de paix, il est idéal pour se reposer entre deux visites ou pour faire un tour en pédalo. Il est facilement accessible en skytrain grâce à la station BTS Silom, située à l’entrée ouest du côté de la statue du roi Rama VI.

Pour vous repérer facilement dans Bangkok, je ne peux que vous conseiller le fleximap, plan plastifié inusable, que vous pouvez plier dans tous les sens ou consulter sous la pluie, très appréciable lorsqu’un orage tropical s’abat sur vous. Le mien a duré 14 ans et je l’aurais encore si je ne l’avais pas perdu dans le skytrain en septembre dernier. J’en ai aussitôt racheté un tant il fait partie de mes indispensables. Disponible chez Asia Books à Bangkok ou sur http://www.insightguides.com

lumphini-park-bangkok-thaiet-com.jpg
Un havre de paix en plein Bangkok

Publicités

3 réflexions sur “Les 10 incontournables de Bangkok

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s