Inondations dans le Sud de la Thaïlande

Une météo inhabituelle

Depuis le début de l’année des pluies torrentielles se sont abattues sur le Sud de la Thaïlande, touchant une dizaine de provinces.

Les districts de Bang Saphan Yai, Bang Saphan Noi et Tap Sakae de la province de Prachuap Khiri Khan ont été particulièrement frappés par les tempêtes qui se succèdent depuis le Nouvel An. Trois villages proches de la frontière birmane sont coupés du monde suite à l’effondrement des routes. Monsieur Chatchai Promlert, responsable départemental de la Prévention et de la Réduction du Désastre, estime que 522 330 foyers (soit 1,6 million de personnes) ont été affectés par les inondations. Les dommages économiques pourraient atteindre 120 Billion de Baht selon les estimations de la Chambre de Commerce Thaïlandaise (soit environ 3 192 520 000 €). Il est également à noter que de telles inondations sont rares en janvier, la saison des pluies prenant fin en général fin novembre.

Le 14 janvier le nombre des morts s’élevait à 40 personnes dont 3 dans la province de Prachuap Khiri Khan. Bang Saphan (désigne Bang Saphan Yai lorsque je ne le précise pas) a eu jusqu’à 1,80 mètre d’eau dans les rues et 3 mètres dans le secteur de l’hôpital pour lequel les dégâts sont estimés à 10 Millions de Baht (environ 265 000€) selon le Ministère de la Santé. Le chanteur de rock, Athiwara « Toon » Khongmalai, star thaïlandaise originaire de la région qui possède une maison à Bang Saphan, s’est rendue dans le Sud pour lever des fonds destinés à l’hopital et a récolté 600 000 Baht.

Pour plus d’information, je vous conseille la lecture du Bangkok Post (en Anglais):

http://www.bangkokpost.com/news/general/1180516/12-southern-provinces-brace-for-more-rain-jan-16-20

Quelques photos prises par Eric du Coral Hotel

Un effet inattendu à Bang Saphan

Les résidents du district inondé redécouvrent une activité tombée dans l’oubli. En effet, une voie navigable qui a longtemps attiré des orpailleurs dans cette région gagne de nouveaux chercheurs d’or après que les récentes inondations ont mis à jour des pépites d’or, ce qui aux yeux des habitants est une aubaine après le malheur qui vient de les frapper.

Klong Thong, dans le sous-district de Ron Thong, a été une bonne source de revenu pour la population locale durant plusieurs générations. L’or trouvé le long du canal de seulement cinq kilomètres est fameux pour sa pureté et reconnu comme ayant la meilleure qualité du pays. L’or devenant difficile à trouver, beaucoup de personnes qui en vivaient ont dû chercher un autre travail.

Or, suite au recul de la crue, des orpailleurs ont soudainement découvert plus d’or à Klong Thong qu’ils n’en avaient jamais vu. Beaucoup de personnes recueillent la valeur de 3 000 à 4 000 Baht par jour. Il faut savoir qu’en Thaïlande, le salaire moyen est inférieur à 10 000 Baht par mois. Ils pensent que ce nouveau filon a été mis à nu par l’écoulement des eaux de la zone de Tana Osri, au nord, après les pluies torrentielles qui ont raviné le terrain et élargi les sections de voie navigable, découvrant ainsi l’or resté longtemps caché.

Comme on s’en doute, la nouvelle s’est rapidement répandue et le district de Bang Saphan est à présent envahi de villageaois venus chercher fortune. Des touristes curieux se joignent à eux et apprennent comment chercher l’or en espérant en trouver. Les marchands d’or quant à eux attendent de pied ferme que les chanceux leur apportent leurs pépites.

Prayong Netsangsri, un habitant de Ron Thong, âgé de 43 ans, a dit qu’il avait d’abord passé une journée entière à chercher et qu’elle s’était révélée peu fructueuse. Ensuite, il a trouvé 35 hoon sur la rive du canal, ce qui pourrait lui rapporter 35 000 Baht. « Au début, je n’étais pas sûr mais après l’avoir lavé je me suis aperçu qu’il s’agissait d’or véritable. C’est le plus important filon d’or de Bang Saphan que j’ai jamais trouvé. Je suis très heureux » dit-il.

Un hoon est une unité chinoise de poids. Chaque hoon de petites pépites d’or peut aller chercher dans les 1 000 Baht, tandis que chaque hoon de flocons d’or vaut 800 Baht et un hoon de poudre d’or est à 600 Baht.

La bonne fortune de Prayong a suivi celle d’une femme de Ron Thong également, trente neuf ans plus tôt, qui trouva deux fois plus de pépéites d’or dans le canal. Un professionnel des métaux précieux lui en offrit 100 000 Baht mais elle décida de garder son or pour le moment où elle voudrait ajouter une extension à  sa maison. La nouvelle de sa chance se répandit comme une traînée de poudre, attirant les coureurs de dot et déclenchant une véritable ruée vers l’or.

Thanakorn Montha, une visiteuse de Bangkok âgée d’une vingtaine d’années, est venue avec des amis pour s’essayer à chercher de l’or après avoir vu les nouvelles sur les réseaux sociaux. « Chercher de l’or n’est pas difficile mais ce n’est pas facile non plus. Cela requiert beaucoup de patience » dit-elle. « La façon de chercher de l’or à Bang Saphan est une bonne chose et devrait être préservée correctement ».

Ci-dessous, le lien de l’article du Bangkok Post (en Anglais) qui fut ma source.

http://www.bangkokpost.com/news/general/1181816/flooded-bang-saphan-residents-strike-gold

Dernières brèves

Trois provinces du Sud (Chumphon, Ranong et Nakhon Si Thammarat) sont encore en alerte. De fortes averses, des crues subites et des coulées de boue sont attendues au cours des prochains jours.

Des embouteillages ont été observés entre Prachuap Khiri Khan et Bang Saphan suite aux dommages causés à plusieurs ponts et un peu partout, l’on voit des arbres déracinés et des routes bloquées. Le plus triste, c’est que de gros travaux viennent d’être effectués pour moderniser l’infrastrucuture routière (notamment une quatre voies que j’ai eu l’occasion d’emprunter en octobre dernier alors qu’elle n’était pas tout à fait terminée) entre Prachuap Khiri Khan et Chumphon. En fait, c’est la route principale qui relie Bangkok au Sud.

Un bateau de pêche battu par des vents de tempête a coulé près de l’île de Ngam (proche de Ko Samui) avec à son bord trois Thaïs, le capitaine et deux techniciens, et quatre marins birmans. Trois hommes ont été secourus par l’équipage d’un autre bateau de pêche tandis que les quatre autres sont portés disparus.

Le Département Royal d’Irrigation s’attend à ce que le mauvais temps se calme et que la situation des provinces du Sud redevienne normale d’ici à la fin du mois. « Une diminution du niveau de la mer est attendu pour vendredi et une baisse des averses pour samedi » a annoncé M. Thongplew Kongjun, son directeur général adjoint. Puisse-t-il dire vrai.

Pour lire l’article complet:

http://www.bangkokpost.com/news/general/1182537/disaster-centre-sounds-new-flood-alerts

En conclusion, je ne peux que vous encourager à visiter le Sud, notamment le golfe de Thaïlande qui a été durement touché (voir le précédent article). Peut-être aurez-vous la chance de trouver quelques pépites d’or et si vous n’en trouvez pas, rassurez-vous, vous trouverez d’autres pépites qui seront chères à votre coeur et vous feront de jolis souvenirs….

Si vous avez aimé cet article, partagez-le, laissez un commentaire ou « likez-le ». Un grand merci à vous.

Publicités

3 réflexions sur “Inondations dans le Sud de la Thaïlande

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s