Deux incontournables de la cuisine thaïlandaise

Le gingembre frais

gingembre-tahietvous-com

 

Si en Occident, le gingembre est surtout connu pour ses propriétés aphrodisiaques et utilisé essentiellement dans la confection de ginger ale (soda au gingembre) ou de pain d’épices, il est un incontournable de la cuisine traditionnelle thaïe pour son goût relevé, aussi bien dans les recettes salées que sucrées. Associé à la citronnelle et au lait de coco, il fait naître une explosion de saveurs qui raviront votre palais.

Pourquoi il est important de consommer du gingembre?

Le gingembre est une plante vivace tropicale haute de 90 cm environ. Sa croissance est rapide et la division de ses rhizomes assure la multiplication de la plante. Les rhizomes sont des racines horizontales remplies de réserves alimentaires et ce sont eux qu’on utilise. Outre sa valeur gustative très prononcée, le gingembre possède de nombreuses vertus dont on retrouve les traces dans des écrits chinois ou indiens vieux de 3000 ans. Cette plante est naturellement riche en minéraux comme le phosphore, le manganèse, le fer, le calcium, le sodium et le magnésium. Côté vitamines, on trouve les suivantes: C, B1, B2 et B3. Enfin, son rhizome renferme également des lipides, des protéines, des glucides et de l’amidon.

De multiples bienfaits

  1. il favorise la digestion et l’équilibre de la flore intestinale, ce qui lui vaut la réputation d’être un « brûleur de graisses ». Avec lui, dites adieu aux ballonnements
  2. il réduit les nausées grâce à sa richesse en gingérols et shogoals. A ce titre, il a été reconnu officiellement par l’OMS pour lutter contre les nausées
  3. il atténue les douleurs (arthrites, rhumatismes, tendinites, lombalgies) en diminuant la sécrétion des prostaglandines, hormones responsables du processus inflammatoire
  4. il lutte contre la fatigue grâce à sa richesse en vitamines, en oligoéléments et en minéraux. Ses propriétés stimulantes et revitalisantes font de lui un allié naturel lors des fatigues passagères. Il possède également des propriétés antivirales et antibactériennes qui renforcent les défenses immunitaires et sont très utiles l’hiver

Pour profiter de ses vertus, il est conseillé de le consommer quotidiennement, râpé et incorporé à une recette, saupoudré ou infusé.

Un petit déjeûner tonique

Auparavant, mon petit déjeûner c’était café ou thé plus 4 tranches de pain de mie grillé et beurre et confiture. Deux heures après, j’avais faim… et du ventre. J’avalais des calories « vides ».

Aujourd’hui, je me régale, j’ai minci et plus faim deux heures après mon petit déjeûner. Je prends toujours mes deux tasses de café (j’ai arrêté le thé parce que ça jaunit trop les dents), mais j’ai remplacé le reste par des smoothies.

Ma recette de smoothie

  1. du lait végétal
  2. un petit morceau de gingembre frais
  3. des fruits (bananes, pommes, poires, etc…)
  4. 2 cuillers à café de germe de blé en poudre
  5. je mixe le tout dans un blender

Sorbet exotique au gingembre et au citron vert

Pour 6 personnes, il vous faut

  • 425 g de litchis en boîte
  • 625 ml d’eau
  • 330 g de sucre en poudre
  • 1 cuiller à café de gingembre frais râpé
  • 1 grosse orange (environ 300 g), en quartiers
  • 1 cuiller à café de zeste de citron vert râpé
  • 60 ml de jus de citron vert

Egouttez les litchis et conservez le sirop. Mélangez l’eau, le sucre et le sirop dans une casserole. Faites cuire à feu moyen en remuant, sans laisser bouillir, jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Portez à ébullition, incorporez le gingembre. Continuer à faire bouillir 5 minutes sans couvrir.

Coupez les quartiers d’orange en petits morceaux, ajoutez-les au sirop de litchis avec le zeste et le jus de citron vert. Laissez frémir 3 minutes sans couvrir puis laissez refroidir.

Versez le mélange dans un plat émaillé. Couvrez et réservez 2 heures au congélateur, jusqu’à ce que la préparartion soit presque ferme. Transférez-la dans un saladier, fouettez avec une fourchette et remettez dans le plat. Couvrez et congelez jusqu’à ce que le mélange soit ferme.

Au moment de servir, décorez avec de fines lamelles d’écorce d’orange et de citron vert. (Recette Marabout Chef)

Comment le conserver?

Je vous conseille d’acheter votre gingembre frais en magasin bio, il sera de meilleure qualité, et de le conserver au réfrigérateur dans un récipient fermé, type Tupperware.

La noix de coco

 

La noix de coco fait partie des bases de l’alimentation thaïe. On la trouve essentiellement dans le Sud où des singes dressés pour la cueillette gravissent les cocotiers qui peuvent atteindre 25 mètres de haut. On utilise tout dans la noix de coco, ses fibres et son bois pour des objets usuels ou décoratifs, son huile, sa pulpe et son eau.

L’huile de coco

Egalement utilisée en soins cosmétiques, l’huile de coco contient 50% d’acide laurique, un acide gras de type TCM ou tri-glycéride à chaîne moyenne. Sa stabilité à la chaleur permet de l’utiliser dans de nombreuses préparations culinaires. Vous trouverez les meilleures huiles au rayon bio de certaines grandes surfaces ou directement dans les magasins bio. Elle se présente sous forme naturelle ou désodorisée.

Le lait de coco

Il est préparé à partir de la pulpe de la noix, râpée finement à laquelle on ajoute de l’eau. Elle est ensuite pressée dans un linge qui fait office de filtre et permet d’extraire le maximum de jus.

Très présent dans de nombreuses recettes, comme le Hok Mok Talay par exemple, il s’utilise aussi bien dans les plats principaux que dans les desserts, à vrai dire peu nombreux en Thaïlande.

Dessert au lait de coco et aux bananes (recette vietnamienne)

  • 1 petite pincée de sel
  • 70 g de sucre
  • 200 ml d’eau
  • 400 ml de lait de coco
  • 7 bananes mûres
  • 50 g de tapioca
  • 50 g de grillées

Epluchez les bananes, coupez-les en rondelles de 2 cm d’épaisseur et réservez-les. Faites tremper les perles de tapioca dans un bol d’eau tiède pendant 10 minutes. Egouttez-les et réservez.

Dans une casserole, faites bouillir le lait de coco avec le sucre et l’eau. Lorsque le mélange commence à bouillir, ajoutez les perles de tapioca. Baissez le feu et laissez cuire 20 minutes à feu très doux. Remuez de temps en temps pour éviter aux perles de tapioca de coller au fond de la casserole.

Ajoutez les bananes, laissez cuire à feu très doux encore 10 minutes. Lorsque les perles de tapioca ont gonflé, éteignez le feu et laissez refroidir.

Servez très frais ou chaud dans un bol, selon votre goût. Parsemez de cacahuètes pilées. (Recette Asie 360)

L’eau de coco

L’eau de coco qu’on appelle aussi jus de coco est naturellement présente dans le fruit. En Thaïlande, on la consomme souvent directement dans la noix à l’aide d’une paille.

eau-de-coco-thaietvous-com

Boisson désaltérante par excellence, composée à 95% d’eau, elle est très peu sucrée, bourrée de minéraux, d’oligoéléments et de vitamines. Peu calorique, l’eau de coco est à privilégier si vous surveillez votre ligne.

Composition

Eau de coco, vitamines
Vitamines

Les 10 raisons de consommer l’eau de coco

  1. elle évite la déshydratation. Les cinq électrolytes essentiels qu’elle contient permettent à votre corps de réguler sa température. Les minéraux présents dans sa composition apportent de l’énergie à l’organisme
  2. par son taux de potassium supérieur à celui d’une banane, un verre d’eau de coco apporte au cerveau et aux muscles l’énergie dont ils ont besoin. Les électrolytes (encore eux) participent à l’amélioration de la fonction cognitive par leur capacité à faciliter le fonctionnement du système nerveux et ainsi la transmission nerveuse.
  3. elle prévient le vieillissement prématuré. Oubliez les crèmes hors de prix (et souvent testées sur les animaux)! Elle contient en effet des cytokinines, hormones végétales, responsables de la pousse, du développement et du vieillissement des plantes. De nombreuses études ont montré que les cytokinines ont un effet anti-vieillissement sur les cellules humaines
  4. elle améliore la digestion grâce à ses enzymes bioactives.Sa consommation permet de lutter contre des maux tropicaux tels que la grippe stomacale, la dysenterie, les parasites intestinaux ou, plus prosaïquement, la constipation
  5. elle renforce le système immunitaire grâce à sa forte teneur en acide laurique
  6. elle prend soin de vos reins grâce à son action diurétique et combat ainsi l’apparition de calculs rénaux.
  7. elle est riche en nutriments essentiels tels que les vitamines du groupe B, les minéraux et les olgoéléments comme le zinc, le soufre, le sélénium et l’iode. Sa richesse en acides aminés, phytonutriments et antioxydants freine l’apparition des radicaux libres, responsables du vieillissement cutané (rides) et de l’organisme en général
  8. elle possède une faible teneur en calories et 5 fois moins de sucre que la plupart des jus de fruits. Elle s’avère donc idéale dans le cadre d’un régime, d’autant qu’elle ne vous laissera pas à plat
  9. elle régule le pH du corps, le grand oublié. On parle souvent du pH cutané mais on oublie que l’organisme aussi nécessite une acidité maitrisée pour éviter certaines maladies chroniques
  10. elle prend soin de votre système cardiovasculaire en réduisant le taux de mauvais cholestérol et en prévenant la formation de caillots dans le sang

Publicités

3 réflexions sur “Deux incontournables de la cuisine thaïlandaise

  1. Hummmm miam miam. Moi le gingembre je le conseil en soupe comme la soupe aux carottes et gingembre c’est excellent !!!
    Article très intéressant surtout d’y avoir indiqué les bienfaits.
    PARFAIT !!!!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s