La province de Kanchanaburi – Centre de la Thaïlande

Géographie

province-kanchanaburi-thaietvous-com

 

La province de Kanchanaburi, bordée par la Birmanie avec laquelle elle possède une frontière, est située dans la région Centre de la Tahïlande, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Bangkok. D’une superficie de 19 483 km²,  elle est la troisième plus grande province de ThaÏlande et sa population, estimée à 849 361 habitants est essentiellement composée de tribus montagnardes: Birmans, Môn et Karen.

images (2)

 

Son sceau, photo ci-dessus, représente les stupas* du Col des Trois Pagodes. Ce col est le point de passage vers le Tenasserim, région du sud-est de la Birmanie, rebaptisé Tanintharyi par l’actuel régime birman entre la mer d’Andaman à l’ouest et la Thaïlande à l’est.

Le Tenasserim est une chaîne de montagnes et de collines à cheval sur trois pays, à savoir la Birmanie, la Thaïlande et la Malaisie au sud. Il constitue le principal relief de cette dernière.

Le col, dont l’altitude est de 282 m, se situe dans les monts Bilauktaung (eux-mêmes faisant partie du Tenasserim) qui forment une frontière naturelle avec le voisin birman sur une longueur de 400 km. Il relie les villes de Payathonsu (Birmanie) et Sangkhlaburi (Thaïlande). On pense que le bouddhisme a pénétré la Thaïlande par cette voie au IIIème siècle.

*A l’origine un stupa est un empilment de pierres renfermant une relique du Bouddha

Des faits de sinistre mémoire

L’abondance de vestiges Dvaravati (VI – IX ème siècles) dans la basse vallée de la Mae Klong tendrait à prouver qu’il existait déjà une route commerciale entre le golfe de Bengale et  Le golfe de Thaïlande ou golfe de Siam, empruntant le Col des Trois Pagodes.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Japonais y ont fait passer le Chemin de Fer de la Mort de sinistre mémoire, dont Le Pont de la Rivière Kwai fait partie.

En fonction de la situation politique on peut passer ou non en Birmanie. Renseignez vous avant et si la voie est ouverte, vous pourrez rapporter du mobilier en bois, du jade sculpté et des tissus.

Un lieu d’escapade privilégié

La province de Kanchanburi, dont la beauté des paysages est époustouflante souffre de son passé tragique et on la visite surtout pour ses sites hitoriques. Cependant, elle a bien d’autres atouts et une beauté naturelle sans équivalent.

Dans ses parcs nationaux célèbres pour leurs cascades à plusieurs niveaux et leurs grottes couvertes de cristaux, vivent gibbons, éléphants et tigres. Il est possible de faire du camping.

Les petites villes du nord de la province, Thong Pha Phum et Sangkhlaburi,  épargnées par le tourisme, donnent une idée de la vie traditionnelle en Thaïlande. Sangkhlaburi, de par sa proximité avec la frontière birmane, accueille divers groupes ethniques qui ont fui le régime militaire.

Il est possible de séjourner parmi eux et de partir à la découverte de la jungle en leur compagnie.

Kanchanaburi

La ville domine la Mae Nam Mae Klong. Elle est entourée de champs de tapioca (dont les feuilles ressemblent à celles de la marijuana), de canne à sucre et de maïs. Sa proximité avec la capitale en fait un lieu d’escapade très prisé par les Bangkokiens qui viennent s’y défouler le week-end sur des bateaux-karaoké. Evitez donc les fins de semaine si vous recherchez le calme.

La plupart des hôtels sont construits sur ou au bord de la rivière et se trouvent à 10 minutes à pied de la gare ferroviaire. Pour visiter la ville et les sites historiques, louez un vélo ou une moto.

the float house river kwai

 

Parc National d’Erawan

Les parcs de la province de Kanchanaburi font partie du Western Forest Complex, l’une des zones protégées les plus vastes d’Asie.

D’une superficie de 550 km², le parc d’Erawan est le plus connu et le plus visité de la région pour sa majestueuse cascade à 7 niveaux dont le niveau supérieur ressemble à Erawan, l’éléphant à 3 têtes de la mythologie hindoue qui lui a donné son nom. Les niveaux 2 et 4 sont impressionnants.

erawan-thaietvous-com

 

Pour visiter le parc, adoptez de bonnes chaussures de marche et emportez un maillot de bain pour vous rafraîchir dans l’un des bassins. Attention cependant aux singes qui pourraient dérober vos affaires!

Des guides munis de lampes à pétrole vous conduiront dans la grotte Tham Phra That à voir pour ses cristaux, ses roches translucides et ses chauves-souris.

Le parc est ouvert de 8h à 16h. Entrée 200 Baht.

Mémorial du col du Feu de l’Enfer

Situé à 80 km au nord-ouest de Kanchanaburi, le mémorial est desservi par le bus Kanchanaburi/Sangkhlaburi. Ce col, Hellfire Pass ou tranchée de Konyu pour les Thaïlandais, doit son nom à sa construction à un rythme effréné. Les prisonniers, sous-alimentés, travaillaient de 16 à 18 heures par jour, dans des conditions effroyables et ils furent très nombreux à y laisser leur vie, sous la garde implacable des soldats japonais dont les torches éclairaient leurs visages émaciés, donnant à voir une représentation de l’Enfer de Dante.

L’entrée est gratuite, un don est bienvenu.

Parc National de Sai Yok

Ce parc de 500 km² abrite des montagnes calcaires, des grottes, des cascades et quelques animaux très rares. Parmi les animaux que l’on peut apercevoir dans la forêt de teck, on compte des éléphants, des tigres, des calaos ferstonnés, des gibbons, des thaiphusa sirikit (étonnants crabes bleus et blancs découverts dans le parc en 1983).

La grotte Tham Klang Kow abrite les plus petits mammifères au monde, les chauves-souris bourdons découvertes en 1973.

La Nam Tok Sai Yok Yai, cascade Sai Yok Yai qui n’en est pas vraiment une, se jette dans la Mae Nam Kwae Noi (petite soeur de la Mae Nam Kwae Yai qu’enjambe  Le Pont de la Rivière Kwai) près d’un pont suspendu.

Pour les visites, des brochures sont fournies gracieusement et vous ne vous perdrez pas dans les chemins bien balisés. Possibilité de louer des canoës, des radeaux et des vélos. L’entrée du parc coûte 200 Baht.

Parc Historique de Prasat Meuang

Le parc historique,  ouvert de 8h30 à 17h (entrée 100 THB), est situé à 40 km à l’ouest de Kanchanaburi. Bien que le train s’arrête à proximité, il vaut mieux disposer d’un moyen de locomotion privé car le site est vaste.

Il renferme les vestiges d’un avant-poste khmer du XIIIème siècle. On pense qu’il servait de relais sur la route commerciale qui longeait la Mae Nam Kwae Noi. D’un style identique au Bayon d’Angkor, ses ruines restaurées s’étendent sur 73,6 ha. Les sanctuaires en briques de latérite* sont entourés de remparts également en latérite.

La Meuang Singh ou Cité du Lion compte 2 monuments principaux, le reste n’étant que ruines:

  • le Prasat Meuang Singh, dans le centre, fait face à l’est à l’instar de la majorité des temples d’Angkor. Ses bassins et ses douves représentent les continents et les océans
  • un site funéraire fouillé en 1986 a permis la mise à jour de squelettes et de poteries datant d’environ 2000 ans

*la latérite (du Latin, later, brique) est une terre rouge ou brune, qui se forme par altération des roches sous les climats tropicaux

Parc National de Khao Laem

Ce parc de 1497 km² possède un vaste réservoir en son centre. Son marais de Kroeng Kravia attire les ornithologues venus admirer l’irène vierge (ou oiseau bleu des fées) et le malcoha sombre. (photos ci-dessous)

D’autre part, 260 espèces animales ont été répertoriées dans le parc. Parmi elles, des gibbons, des cerfs et des sangliers.

Pour admirer la cascade de Kra Teng Jeng, la présence d’un guide est obligatoire.

Parc National de Si Nakharin

Situé le long de la nouvelle route qui relie le parc d’Erawan à Si Nakharin, ce parc possède l’une des plus belles cascades à 7 niveaux de Thaïlande, la Huay Mae Khanin. D’une superficie de 1500 km², il possède également un réservoir alimenté par plusieurs cours d’eau, des sources thermales et des grottes calcaires. Un itinéraire de randonnée est disponible. Possibilité de dormir sur place dans un camping (150/700 Baht) qui possède quelques bungalows (900/2700 THB). http://www.dnp.go.th

Parc National de Chaloem Ratanakosin

Avec ses 59 km², il est le plus petit parc de la province, à voir pour l’une de ses grottes, la Tham Than Lot yai et ses stalactites, et son joli sentier nature de 2,5 km.

Parc National de Thong Pha Phum

On accède au parc, situé à 62 km de la ville de Thong Pha Phum, par une route sinueuse et ombragée. Il est connu essentiellement pour sa cascade de Jorgrading et ses hébergements dans les arbres (de 600 à 1200 THB/la nuit). http://www.dnp.go.th

Thong Pha Phum

Bien que ses infrastrucutures touristiques soient peu nombreuses, la ville mérite une étape pour goûter à son atmosphère paisible et son charme particulier. Située sur la route qui mène à Sangkhlaburi, elle se résume à une artère principale, parrallèle à la Mae Nam Kwae Noi.

Son marché est parfait pour vous restaurer. Derrière, le restaurant Krua Tom Nam à 3 niveaux offre une belle vue sur la rivière. D’autres restaurants proposent de délicieux curries, spécialités des Môn.

Le soir, Thong Pha Phum se nimbe d’une douce lueur lorsque le temple s’illumine au sommet d’une colline voisine.

Au sud de la petite cité, les sources thermales de Hin Dat (50 THB de 6h à 22h) comprennent, outre leurs deux bassins géothermiques, un pavillon de massage.

Enfin, vous avez également la possibilité de dormir sur le site du barrage de Vachiralongkorn, à 9 km au nord-ouest de la ville. Les sportifs pourront s’adonner au tennis, golf, stand de tir ou, plus calmement, aux promenades en bateau.

Pour les plus aventuriers, tyrolienne, pont en corde, escalade, etc.., vous attendent au Phuiyara Resort (1000/1500 Baht la chambre). http://www.phuiyararesort.com

Sangkhlaburi

A visiter pour sa diversité ethnique, Sangkhlaburi compte en effet des Birmans, Karen, Môn, Thaïs et quelques Lao. Beaucoup de ses habitants ont fui la répression et la misère. Plusieurs ONG sont présentes sur place et ont constamment besoin de bénévoles.

Dans les environs, le village Môn de Wang Kla était accessible par un pont en bois (saphan mon) jusqu’en 2013, lorsque des pluies torrentielles l’ont endommagé. Il était le plus long pont en bois de Thaïlande.

thaietvous-com

 

En attendant sa réfection, un pont en béton permet de rejoindre le village.

Daen Maha Mongkol

Après toutes ces activités, vous n’aurez peut-être qu’une seule envie: vous retirer du monde! C’est possible au centre de méditation Daen Maha Mongkol. A l’entrée (8h/11h – 13h/17h) un charmant vieux monsieur vous passe au détecteur de métaux. Aucun appareil ne doit franchir le seuil. Adieu, smartphone, Ipad et Cie et il est  inutile de chercher à réserver par internet.

Près de 300 résidents vivent dans le centre, certains de façon permanente. Quelques membres parlent Anglais.

On accède au centre par un pont en teck qui enjambe la Mae Nam Kwae Noi. A l’intérieur, dans le grand jardin soigné, règne un calme absolu. Les vêtements blancs, fournis à l’entrée, sont de rigueur.

Les femmes ont la possibilité de séjourner dans le bâtiment principal où les chambres sont gratuites (aussi, un don est-il apprécié) mais les hommes doivent trouver une chambre à l’extérieur.

Au sommet de la colline voisine, un impressionnant stupa est ouvert le week-end et les jours fériés.

A EVITER

Le très controversé Tiger Temple. 

Cet ancien refuge pour bébés tigres abandonnés souffre d’une mauvaise réputation. Des sévices seraient infligés aux animaux dont certains seraient drogués.

Des Tours Operators refusent désormais d’emmener les touristes visiter ce parc qui est également fortement déconseillé par Lonely Planet qui m’a beaucoup aidée pour la rédaction de cet article.

Pour en savoir plus, lire le rapport détaillé publié par http://www.careforthewild.org

Publicités

2 réflexions sur “La province de Kanchanaburi – Centre de la Thaïlande

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s