Le temple blanc de Chiang Rai, Nord de la Thaïlande

A quelques kilomètres de Chiang Rai, le Wat Rong Khun -communément appelé white temple ou temple blanc- dont la blancheur évoque la pureté du bouddhisme est un édifice magique qui mérite le détour.

Un temple récent

Alors que la plupart des temples thaïs datent de plusieurs siècles, la construction de ce monument étonnant a commencé en 1997. Son créateur, un peintre devenu architecte, Chalermchai Kositpipat prévoit qu’il ne sera achevé qu’en 2070 et comprendra 9 bâtiments constituant la vision du paradis bouddhiste sur terre.

Dans son écrin de verdure, la construction faite de chaux et d’éclats de miroir étincelle au soleil et happe le regard du visiteur. Pour accéder à l’intérieur du temple, il faut franchir un pont surplombant un grand bassin d’où se dressent des dizaines de bras tendus évoquant l’enfer tandis qu’ailleurs de grands poissons blancs évoluent paresseusement.

wat-rong-khun-thaietvous-com (3)

wat-rong-khun-thaietvous-com (4)

wat-rong-khun-thaietvous-com (6)

wat-rong-khun-thaietvous-com (5)

Il suffit de passer le pont…

wat-rong-khun-thaietvous-com

 Au Wat Rong Khun, même les poissons sont blancs

wat-rong-khun-thaietvous-com (2)

Dernière main à la pâte

Une décoration moderne

L’intérieur qu’on ne peut malheureusement pas photographier est tout aussi inattendu. A la place des fresques classiques évoquant la vie de Bouddha, l’artiste a peint des scènes très éloignées de l’univers religieux. Ainsi, Keanu Reeves dans Matrix côtoie un avion percutant une des tours du World Trade Center, une scène de Star Wars ou encore Kung Fu Panda. Vous l’aurez compris, le Wat Rong Khun n’est pas à proprement parler un édifice spirituel mais plutôt une oeuvre d’art contemporain.

parc-wat-rong-khun-thaietvous-com (2)

Bâtiment annexe avec, à droite, des toilettes de luxe

Un temple qui a failli disparaître

Le 5 mai 2014 à 18h, heure locale, se produisit un séisme de magnitude 6 sur l’échelle de Richter dont l’épicentre se trouvait à 27 km au sud-ouest de Chiang Rai. Dans la nuit, plusieurs répliques se succédèrent toutes aussi importantes que la première.

La secousse a été ressentie à Chiang Mai, à près de 200 km, et à Bangkok, à 800 km au sud de l’épicentre!

 

 

Endommagé, le Wat Rong Khun a bien failli être détruit, mais des experts dépêchés sur place ont conclu à la bonne santé structurelle des édifices. L’architecte se donna deux ans pour le remettre en état.

Infos pratiques

Situé à 13 km de Chiang Rai, le temple est facilement accessible en moto ou en empruntant un bus qui relie Chiang Rai à Chiang Mai ou Phayao. Le trajet coûte 20THB.

Le Wat rong Khun est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h et les samedi et dimanche de 8h à 17h30. Depuis le 1er octobre 2016, l’entrée est payante pour les étrangers (50THB, soit environ 1,30€)

Pour aller plus loin:

Lonely Planet Thaïlande (édition 2014)

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/05/06/un-mort-dans-un-puissant-seisme-en-thailande_4411986_3216.html

http://www.expatriation-en-thailande.com/chiang-rai-tremblement-terre-meme-bouddha-en-perd-tete/

Publicités

2 réflexions sur “Le temple blanc de Chiang Rai, Nord de la Thaïlande

    1. Bonjour Elodie,
      Effectivement, c’est un temple magnifique qui ne ressemble à rien de connu. Il y a d’autres belles visites à faire dans la région de Chiang Rai, notamment un sublime parc qui fera l’objet de mon prochain article.
      Bonne journée!!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s