Le quartier français de Bangkok

Voisin du quartier des affaires de Silom, Sathorn, et plus précisément Sathorn Taï (ou Sathorn Sud) est le quartier de Bangkok qui compte le plus grand nombre de Français.

Née en 1912, l’Alliance française en est l’épicentre et a accueilli le lycée français jusqu’en 2003, date à laquelle il a déménagé à la périphérie de Bangkok. Elle a tout naturellement attiré les francophones qui se sont d’abord installés au Soi Suan Phlu (ou Sathorn Soi 3).

sathorn-bangkok-thaietvous-com

L’arrivée des premiers francophones

Il y a un siècle, Sathorn Road était encore un canal bordé d’acajous. Le secteur ressemblait à une petite ville de province avec ses maisons et ses jardins, loin du centre économique qu’il représente aujourd’hui. Le quartier est officiellemnt né le 9 novembre 1989 (rien à voir avec la chute du Mur de Berlin!) lorsque les autorités le détachent de Yan Nawa et lui donnent ses propres institutions.

A part Sathorn Road et ses tours nées de l’imagination d’architectes contemporains, Sathorn Taï est resté hors du temps grâce à ses maisons et ses immeubles de faible hauteur. Plusieurs communautés y résident; bouddhistes, chrétiens et musulmans vivent en bonne intelligence. Le Geothe Institut et l’Alliance française participent aux échanges intercommunautaires et réunissent Thaïlandais et Européens autour d’événements réguliers.

L’Alliance française s’est d’abord installée à l’hôtel Oriental mais a rapidement recherché un loyer moins élevé et a déménagé dès 1913. Jusqu’en 1918, elle a connu plusieurs déplacements successifs avant de s’établir rue Sarasak où elle est restée jusqu’en avril 1926. Depuis cette date elle est à Sathorn Taï « dans une maison en bois sur pilotis, typique de l’architecture en vogue au début du XXème siècle, appartenant au Gouverneur général de l’Indochine » relate un Hors Série du magazine de l’Alliance.

L’arrivée des premières classes du lycée français, ajoutée à la proximité du quartier des affaires et des bureaux de l’Ambassde de France, a provoqué un afflux d’expatriés dans ce secteur. Si en 2003, malgré la mise en place de ramassage scolaire, certains parents d’élèves décidèrent de se rapprocher du nouveau lycée, d’autres restèrent tandis que de nouveaux résidents arrivèrent à Sathorn Taï.

Un irréductible village gaulois

Quatre rues constituent le coeur du quartier français de Bangkok:

  • Suan Phlu (champ de bétel en thaï) a su conserver son côté traditionnel grâce à son marché. A visiter: le jardin de la maison de M. Kukrit Pramoj. Arrière-petit-fils du roi Rama II, il fut tour à tour politicien, patron de presse, écrivain, danseur de Khon (la danse traditionnelle thaïe), acteur (il a tourné avec Marlon brando en 1963 dans The ugly American) puis ministre à la fin des années 1970.
  • Nang Linchi et son étonnant Soi Pattanasin (Nang Linchi soi 2) qui, outre sa plus forte concentration de francophones de Bangkok, est bordé d’un côté par des condo et de l’autre par des habitations en bois sur pilotis sous lesquelles se promènent des poules. Au Soi 6, oubliez le tumulte de la mégapole dans cette rue aux belles villas blanches et aux jardins fleuris. Pattie Delmas, la propriétaire du restaurant Le Lys, évoque le passé avec nostalgie: « Environ 80 familles aisées d’origine chinoise vivent dans ce soi depuis plusieurs générations. Quand j’étais étudiante aux Beaux Arts à l’université Silpakorn, je venais chez des amies qui habitaient ici. Avant, Nang Linchi, c’étaient des plantes, des fleurs et des canaux, rien de plus! Sur Sathorn, il y avait une succession de maisons coloniales où de grandes familles très riches vivaient à l’européenne parce que c’était la mode. Le canal était large et la rue toute petite. » Fort heureusement pour le voyageur, il reste des traces de ce passé.
  • Yen Akat est le poumon vert du quartier. Ses maisons particulières et leurs jardins lui donnent un air de village.
  • Ngam Dupli était le quartier des routards jusqu’au début des années 1980 lorsqu’il a été supplanté par Khao San Road. Au Malaysia Hotel nous attend une rencontre avec l’Histoire. Lorsque Bangkok servait de base arrière, cet hôtel mythique des années 1970 était fréquenté par les GI’s qui combattaient au Vietnam. Ensuite les routards les ont remplacés et les premières guest houses sont apparues, participant au développement du soi.

Quelques adresses utiles:

Arts et culture:

  • Alliance française, 29 South Sathorn Road – afthailande.org/fr/accueil/
  • Goethe Institut, Sathorn 1, 18/1 Soi Goethe – https://www.goethe.de/ins/th/en/
  • Galerie Schubert, 11 yen Akat, soi 3 – galerie d’art qui expose des artistes chinois et occidentaux

 

Mode

  • House of Narong, vêtements sur mesure, Nang Linchi Road

 

 

Mobilier, antiquités

  • Kalae Art & Decor, antiquités et meubles asiatiques contemporains, 1040 Soi 5, Soi 17

 

Se restaurer

  • Le Cafe de Siam, installé dans une maison coloniale de plus de 100 ans, pour les amateurs de cuisine gastronomique française et thaïe, 4 Soi Sri Aksorn, Chua Ploeng Road

cafesiam_2

  • Pépin Bistrot (anciennement Chez Pépin), restaurant et bar à vin pour les amoureux des bistrots français, Suan Phlu Soi 1, accueille aussi une galerie d’art au deuxième niveau. Ouvert du lundi au samedi de 18h à 1h.
chez-pepin5-600-800-473717-20120907_200_200
Photo Gavroche
  • Folies, boulangerie française, 309/3 Nang Linchi Road
  • Le Lys, cuisine thaïe et internationale, 148/11 Nang Linchi Soi 6
  • Lido pour les inconditionnels de l’authentique pizza italienne, 34/3 Soi Sri Bumphen
  • Wawee Coffee, Nang Linchi Road, entre les Soi 2 et 4

 

Merci au magazine Gavroche qui m’a fourni de précieux renseignements

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s