Bangkok, le géant si fragile

Personne n’a oublié les terribles inondations de 2011. Celles-ci pourraient hélas se reproduire.

Une menace de plus en plus présente

En octobre 2011, les inondations historiques qui ont frappé une grande partie de la Thaïlande sont encore dans toutes les mémoires. La catastrophe a fait plus de 600 morts, causé des milliards d’euros de dégâts et obligé la fermeture de 14 000 usines noyées sous les flots.

Inondations à Bangkok
Photo Reuters

On connaît depuis longtemps la menace qui pèse sur Venise, la Sérénissime, qui s’enfonce peu à peu dans sa lagune mais jusqu’à un passé récent on parlait peu, ou pas, de celle qui vise Bangkok.

Selon les experts, il n’est pas impossible que d’ici à 2030, une élévation de la mer de 15 cm pourrait inonder une grande partie de la mégapole qui s’enfonce inexorablement.

En raison du réchauffement climatique, la Banque Mondiale pense que la majorité de Bangkok sera sous le niveau de la mer vers 2050. 2050, c’est proche, c’est demain. Et l’on continue de construire des gratte-ciel dans cette ville tentaculaire sans se préoccuper des conséquences. Est-ce de la folie ou de l’inconscience? Peut-être un peu des deux.

Un expert thaï dont j’ai malheureusement oublié le nom dit que Bangkok est un obèse avec un squelette d’enfant. C’est assez bien résumé.

Des causes géologiques et humaines

Proche du delta du fleuve Chao Phraya qui est régulièrement en crue et la traverse, Le golfe de Thaïlande à seulement 30 km d’elle, Bangkok s’est construite dans une zone marécageuse qui était autrefois une plaine inondable.

carte-thai-et-vous-jpg

Comme si cela ne suffisait pas, Bangkok doit faire face à une urbanisation galopante et on a pris l’habitude de pomper allègrement dans les nappes phréatiques pour alimenter en eau la population et les industries. A tel point qu’au cours des années 70, on s’était aperçu que Bangkok s’enfonçait de 10 cm par an! Des mesures gouvernementales drastiques ont été mises en place pour protéger les nappes d’eau souterraines mais si les autorités annoncent un affaissement de 1 cm par année avec une réduction de 10% par an, ce n’est pas l’avis de l’expert du changement climatique à l’université Chulalongkorn de Bangkok, Anond Snidvongs qui affirme que la ville continue de s’enfoncer au rythme alarmant de 3 cm par an.

Quoi que l’on fasse, il est déjà trop tard, il n’y a aucun retour en arrière possible. Bangkok est condamnée. Ce qui n’a pas empêché Bouygues Thaï de construire la Maha Nakhon dans Silom, le quartier des affaires. Inaugurée en août 2016, la plus haute tour de Bangkok domine la ville du haut de ses 314 mètres et détrône ainsi la Bayoke Tower de quelques mètres.

cropped-tour-maha-nakhon-bangkok11.jpg
Maha Nakhon

Alors, je songe avec tristesse aux habitants de Bangkok bien sûr mais aussi à toutes les merveilles que cette ville renferme et que les générations futures n’auront pas la chance de voir si on ne fait rien. Mais les Thaï peuvent nous réserver quelques surprises. Je ne doute pas que les dernières catastrophes naturelles aient agi comme un électrochoc qui les pousse à reconsidérer l’aménagement de leur territoire, limiter le développement de Bangkok et inciter la population et les industries à s’installer ailleurs. La mégapole concentre presque un quart de la population du pays, la place ne manque pas ailleurs. La capitale peut aussi se déplacer, elle l’a fait plusieurs fois par le passé.

Le lourd tribut de l’Asie

En 2007, l’OCDE publiait un rapport selon lequel les villes les plus exposées aux conséquences du réchauffement climatique étaient: Tokyo, Hong Kong, Shangaï, Canton et Calcutta. Bangkok, elle, était déjà condamnée….

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Bangkok, le géant si fragile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s