L’art de voyager seule en Thaïlande

Les femmes ont commencé à voyager seules au XIXème siècle. A l’époque on avait affaire à de véritables aventurières comme Alexandra David-Néel ou Isabelle Eberhardt*, moins connue. Il y en eut d’autres. A travers leurs voyages, ces femmes s’émancipaient. Aujourd’hui les femmes qui voyagent en solo le font pour d’autres raisons. La Thaïlande est un des pays où une femme peut voyager seule sans problème, à condition de respecter certaines règles.

Quelques conseils

D’une manière générale, les Thaïlandais importunent peu les femmes, ils sont très respectueux. Certains s’enhardiront à vous dire que vous êtes belle mais ça ne va pas plus loin. Seulement, le respect se mérite. Il est préférable d’adopter une tenue couvrante en-dehors de Bangkok et des zones très touristiques. Attention, il ne s’agit pas de porter la burka, simplement d’éviter les tenues sexy.

N’oubliez pas non plus qu’une tenue correcte est exigée pour visiter les temples et les demeures royales. Cette consigne est valable pour tout le monde.

Il faut savoir que même si les médias se plaisent à donner de la Thaïlande une image de Sodome et Gomorrhe (on ne voit que ce qu’on veut voir), il n’en est rien. Les gens sont pudiques, alors oubliez le topless et le string sur les plages. Vous respecterez les Thaïs et ça vous évitera d’avoir les seins comme des gants de toilette et les fesses en goutte d’huile à 40 ans. Le soleil des Tropiques n’est pas le même que celui de la Côte d’Azur. Je vous renvoie à Vacances en Thaïlande: farang, gare à ta peau!

Evitez de rouler sous la table quand vous allez boire un verre dans un bar: votre image en prendrait un sacré coup et un type mal intentionné pourrait profiter de la situation. N’oubliez pas non plus les règles de base: ne voyagez pas seule dans les zones isolées et ne montez pas en voiture avec des inconnus. C’est le minimum.

Enfin, si vous voulez pimenter votre vie amoureuse, n’entamez pas un flirt avec un Thaïlandais si vous n’avez pas l’intention d’aller au bout de l’aventure. Il ne comprendrait pas votre refus qu’il subirait comme un affront. Et on le sait, il n’y rien de pire pour un Asiatique que de perdre la face.

Enfin, et c’est valable pour tout le monde, gardez le sourire en toute circonstance. S’entendre dire non avec le sourire est mieux perçu par votre interlocuteur que « casse-toi, pauvre c..! »

Apprendre quelques phrases simples, poser des questions, s’intéresser réellement aux autres est un bon moyen de s’intégrer. Les Thaïlandais sont très accueillants et apprécient le fait que les touristes fassent un effort pour comprendre leur culture.

thaietvous (3)
Balade dans les khlongs vers Ko Kret, au nord de Bangkok. Mai 2003

Demandez l’autorisation de photographier les personnes et partagez vos photos. Enfin, ne planifiez pas trop vos journées. Cessez de vouloir être efficace, laissez-vous surprendre par l’imprévu. C’est le meilleur moyen de faire des rencontres inoubliables.

Quelles femmes voyagent seules?

Une étude de 2013 auprès de 1000 femmes ayant l’habitude de voyager en solo révèle que plus du quart le fait pour la liberté, 17% pour l’aventure, 15% pour mieux se connaître. La durée des voyages varie entre une et trois semaines et 51% des voyageuses sont déjà parties seules entre 2 et 5 fois. Toujours selon cette étude, les payx privilégiés sont l’Europe, l’Amérique du Sud, l’Australie, la Nouvelle Zélande et les USA. Vous retrouverez l’étude sur thealternative.in/travel

La majorité des voyageuses solo ont entre 35 et 40 ans lorsqu’elles partent pour la première fois et sont le plus souvent des cadres aisées. Si parmi elles, certaines ont l’esprit nomade et sont animées par la recherche de l’authenticité, d’autres désirent retrouver la liberté, fuir le quotidien, réaliser leurs rêves ou partir à la découverte d’autres cultures. Certaines partent aussi pour échapper à la charge mentale qui pèse sur elles. Faire une pause permet de se retrouver et de recharger ses batteries.

Les avantages de voyager seule

Le voyage en solo permet de rencontrer beaucoup plus de personnes que lorsqu’on est en couple ou avec des amis. Il permet d’affronter ses peurs, souvent c’est la peur de la peur qui empêche d’avancer. C’est aussi un excellent moyen de partir à la découverte de soi-même et de renforcer la confiance en soi.

thaietvous (2)
Comment se déplacer gratuitement. Pas très confortable mais efficace. Mai 2003 de Bang Saphan à Bangkok

Enfin, s’il ne devait y avoir qu’une raison de voyager en solo, cela pourrait être celle-ci: c’est bon pour le cerveau. Eveiller sa curiosité, découvrir et apprendre sont de bons moyens de conserver un cerveau en bon état jusqu’à un âge avancé. Pour en savoir plus, je vous conseille la lecture de l’article Souriez, votre cerveau est d’une étonnante plasticité

Et vous, quelle sera votre prochaîne destination?

*https://fr.wikipedia.org/wiki/Isabelle_Eberhardt

Sources: lonely planet, psychologie.com, wikipédia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s