Ko Kret, l’île des potiers de Bangkok

Ko Kret, เกาะเกร็ด en thaï, est une île artificielle née en 1722 lorsqu’on creusa un canal pour détourner un méandre du fleuve Chao Phraya. Elle se situe à 12 km au nord de Bangkok, dans la province de Nonthaburi. Peu connue des touristes, elle est un havre de paix et de quiétude à découvrir absolument. 

L’île perpétue la culture Môn

La culture Môn a joué un rôle majeur en Thaïlande du VIe au Xe siècle et les Môn, qui perpétuent le savoir-faire de leurs ancêtres, sont d’excellents potiers. De nombreuses pièces ressemblent à de la dentelle de terre cuite. On aime ou on n’aime pas le style mais ça vaut le coup d’œil.

Les artisans façonnent toutes les pièces à la main et les cuisent sur place dans des fours à bois. Si vous n’allez pas à Ko Kret, vous retrouverez les poteries de l’île sur les divers marchés de Bangkok, voire dans certains restaurants, comme ici au Coral Hotel de Bang Saphan pour la présentation du hok mok talay.

hok-mok-thalay-thaietvous-com
Hok mok talay – photo Coral Hotel – Bang Saphan, province de Phrachuap Khiri Khan

Un moment de détente

L’île n’est pas très grande, par conséquent on peut facilement en faire le tour à pied ou à vélo (location à l’embarcadère). Il y règne une atmosphère bucolique, rafraîchie  par la proximité du fleuve. C’est la destination favorite des Bangkokiens qui fuient la touffeur de la mégapole.

La semaine, vous serez pratiquement seule(e). C’est parfait si vous recherchez le calme à proximité de Bangkok. Cependant, les échoppes sont fermées et l’activité tourne au ralenti. La plupart des restaurants sont également fermés mais vous pourrez quand même vous restaurer.

Le weekend, avec l’arrivée des citadins, l’île s’anime, les boutiques sont ouvertes, les artisans travaillent, les restaurants font le plein. Malgré tout, il est agréable de s’y promener car elle conserve son charme. Comme aucune voiture n’y circule, il y a très peu de bruit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir déambulé dans Ko Kret, installez-vous dans un petit restaurant au bord de l’eau. Ensuite, empruntez un bateau qui vous emmènera dans les khlongs. L’occasion de découvrir une fabrique de bonbons, un atelier de batik et un marché flottant. Ce dernier a lieu uniquement le weekend. Mais c’est surtout l’occasion de voir la vie paisible des habitants, comme si on remontait le temps. C’est le Bangkok d’avant le XXIe siècle, d’avant la pollution urbaine.

Comme partout en Thaïlande, l’île abrite plusieurs temples ouverts gratuitement à la visite. Parmi eux, le Wat Poramai Yikawat et son chedi penché que je n’ai pas eu la présence d’esprit de photographier. Ce sera une bonne occasion d’y retourner 😉

temple-ko-kret-thaietvous-com

Comment vous y rendre

Le plus simple est de prendre le bus n° 166 de Victory Monument à Pak Kret pour la somme d’environ 50B. Ensuite, le ferry traverse le fleuve (2B de 5h à 21h) au départ du Wat Sanam Neua.

Autre possibilité :  le Chao Phraya Express à drapeau orange de Bangkok à Tha Nonthaburi puis le bus 32 le weekend. En semaine, vous pouvez prendre le Chao Phraya Express à drapeau vert. Ce dernier dessert en effet Pak Kret uniquement du lundi au vendredi de 6h15 à 8h10 pour les lève-tôt puis de 15h30 à 18h05 pour ceux qui veulent dormir à proximité de l’île.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.