Glace à la patate douce et à la cardamone

Article mis à jour le 07/08/2019

Les Thaïlandais ne sont pas fan de desserts mais on en trouve de plus en plus, tourisme oblige. Et quoi de mieux qu’une glace lorsqu’il fait chaud ? Dans un livre de cuisine thaï, paru chez Marabout en 2004 et publié pour la première fois en Australie en 1991, j’ai découvert une recette de glace originale que je vous livre ici.

Pourquoi privilégier les glaces « maison »

Une glace maison sera toujours meilleure qu’une glace du commerce. Je ne parle pas du goût mais des ingrédients qu’on y trouve. Entre les stabilisants, les émulsifiants et autres additifs, il y a de quoi prendre peur.

Si vous pensez que j’exagère, rendez vous sur le site  https://additifs-alimentaires.net

Un peu d’histoire

Avant la crème glacée, il y avait le sorbet glacé qui remonte au temps des Perses. Ceux-ci recueillaient la glace des lacs et des mares en hiver et la plaçaient dans des glacières qui n’étaient autres que des trous dans le sol.

Les Grecs et les Romains faisaient refroidir une préparation à base de miel et de jus de fruits dans des trous remplis de neige. Néron qui devait être un grand gourmand devant l’éternel ordonnait qu’on livre par bateau de la glace des montagnes. Cette glace était conservée dans des glacières appelées « puits à neige ».

Au Moyen Age les Chinois savaient déjà comment produire des glaces toute l’année

Grâce à un mélange d’eau et de salpêtre qui ruisselait sur le récipient contenant la préparation, les Chinois avaient découvert le secret de fabrication des glaces à tout moment de l’année. Au XIIIème siècle, Marco Polo fait découvrir leur invention à l’Europe. Mais la glace est alors un mets raffiné, très cher, accessible uniquement aux tables royales et papales.

L’Italie à l’honneur à la cour des rois de France

Selon la légende, Catherine de Médicis, épouse du roi de France Henri II, aurait apporté dans ses bagages les asperges, les tomates, les macarons et les sorbets.

Plus tard, en 1668, Francesco Procopio, fondateur du célèbre Café Procope à Paris, lance la mode des crèmes glacées. On gardait alors la glace dans des fosses profondes de dizaines de mètres, les glaciaires, dans lesquelles on alternait des couches de paille et de glace. Pour conserver la glace jusqu’à l’été, les glaciaires étaient fermées par un couvercle. Le commerce de glace ne tarde pas à connaître le succès et devient privilège des nobles par un décret royal de 1701.

ice-3611698_1920
Image parRitaE de Pixabay

Sous Louis XIV le parc du château de Versailles comptait pas moins de treize glaciaires, de quoi régaler la cour du roi. Car le reste de la population, petite noblesse comprise, n’y avait toujours pas droit.

La glace se démocratise seulement au vingtième siècle

Il faut attendre les années 1920 pour que la glace se démocratise suite à l’invention du bâtonnet glacé, inventé en 1919 par Christian K. Nelson (1893-1992), un Danois émigré aux États-Unis.

Mais en France, c’est surtout lors des premiers congés payés de 1936 que le Français moyen découvre le plaisir des glaces avec l’Esquimau de Gervais.

summertime-154587_1280
Image parOpenClipart-Vectors de Pixabay

La recette de la glace à la patate douce et à la cardamone

Glace à la patate douce
Glace à la patate douce et à la cardamone, photo Marabout

Pour 6 personnes, il faut :

  • 350 g de patates douces, râpées
  • 500 ml de lait
  • 55 g de sucre (stévia*, sirop d’agave** ou sucre de fleur de coco**)
  • 1 1/2 cuillère à café de cardamone
  • 400 g de lait condensé sucré*** ou non
  • 300 ml de crème épaisse
  • 2 cuillères à soupe de noix de coco râpée

Mélangez la patate douce, le lait, le sucre et la cardamone dans une casserole. Faites cuire en remuant sans bouillir jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Portez à ébullition. Laissez mijoter 15 minutes environ, jusqu’à ce que la patate douce soit tendre. Laissez refroidir.

Mixez le mélange par petites quantités jusqu’à ce qu’il soit lisse. incorporez le lait condensé. Versez dans un plat émaillé, couvrez et placez plusieurs heures au congélateur, jusqu’à ce que la préparation soit partiellement prise.

Fouettez la préparation avec la crème dans un grand saladier jusqu’à ce qu’elle soit homogène. Remettez dans le plat émaillé, couvrez et laissez reposer toute la nuit dans le congélateur. Présentez la glace saupoudrée de noix hachées ou de noix de coco râpée.

*Pour les personnes diabétiques, je conseille d’utiliser de la stévia à la place du sucre car son IG (indice glycémique) est de 0. Attention, elle a un pouvoir sucrant 200 fois plus important que le sucre (0,4g de stévia en poudre est équivalent à 100g de sucre blanc). De même, choisissez un lait condensé non sucré.

** le sirop d’agave a un IG de 20 et le sucre de fleur de coco de 35. On est loin du sirop d’érable (54), de la cassonade (70) ou du sucre raffiné (68). Plus l’indice glycémique est élevé plus il est mauvais pour la santé.

*** Le lait condensé sucré a un IG de 61, à éviter donc.

Pour plus d’information sur les dangers du sucre, je vous renvoie à l’article très documenté du blog Régime Conseil. Son fondateur, Julian, fait un travail remarquable sur la nutrition et les méfaits de la malbouffe.

https://www.regimeconseil.fr/sucre-incroyable-scandale.html

Mon avis sur la glace à la patate douce et à la cardamone : le goût est surprenant, très agréable. La cardamone apporte une note fraîche et acidulée qui se marie à merveille à la bien nommée patate douce. Je l’ai servie avec de la noix de coco râpée pour accentuer la saveur exotique.

Sources : Wikipédia, Cuisine thaï chez Marabout chef

 

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.