Se déplacer dans Bangkok

Bangkok est une ville étourdissante et immense. S’y déplacer est parfois un casse-tête. La circulation est cauchemardesque, même en-dehors des heures de pointe. Heureusement, il existe des solutions efficaces pour se déplacer rapidement et éviter d’être coincé(e) dans les embouteillages. Suivez-moi dans le tour d’horizon des transports à Bangkok.

Trafic-Bangkok @thaietvous

Les différents moyens de transport

  •  Le métro aérien (skytrain) ou BTS
  •  Le métro souterrain ou MRT
  •  Le bateau sur les khlongs
  •  Le bateau express sur le fleuve Chao Phraya
  •  Le taxi
  •  Le bus
  •  Le tuk-tuk
  •  La moto-taxi

Le skytrain (BTS)

C’est le premier métro de Bangkok, entré en service en 1999. Il fonctionne 7/7 jours de 6 heures à minuit. Les tarifs s’échelonnent de 15 à 58 Bahts, suivant le nombre de stations. Pass illimité valable une journée à 130 Bahts. Les tickets et le pass s’achètent dans les stations. Le BTS comprend deux lignes :

  1. la ligne Sukhumvit 
  2. la ligne Silom 

La ligne Sukhumvit

Elle dessert la partie est de la ville via un trajet nord/sud, soit de Mo Chit à Bearing. Elle permet une correspondance avec le métro MRT (ligne bleue) à la station Asok.

Les principaux lieux d’intérêt desservis par la ligne Sukhumvit

  •  au terminus nord : le marché du week-end de Chatuchak
  •  station Phaya Thai : possibilité de rejoindre l’Airport Link qui vous conduit directement à l’aéroport Suvarnabhumi en moins de 45 minutes. Depuis cette station, vous êtes proche de la tour Baiyoke et du palais Suan Pakkad
  •  station Siam : correspondance avec la ligne Silom

La ligne Silom

Cette ligne part de National Stadium et va jusqu’à Talat Phu au sud, de l’autre côté du fleuve. Il est possible de rejoindre le métro MRT (ligne bleue) à la station Sala Daeng, dans le quartier Silom qui est aussi le quartier des affaires.

Les principaux lieux d’intérêt desservis par la ligne Silom

  •  station National Stadium pour visiter la Jim Thompson House – Bangkok
  •  station Saphan Taksin : pour emprunter le Chao Phraya Express (drapeau orange) et vous rendre au  Palais royal + Wat Phra Kaew, au Wat Pho, au Wat Arun et à Khao San Road, la rue de Bangkok la plus connue au monde
  •  station Silom pour faire une halte rafraîchissante au parc Lumpini 

Le métro souterrain (MRT)

Le métro souterrain est récent à Bangkok. La première ligne (bleue) a été mise en service le 3 juillet 2004, la seconde (pourpre) seulement le 6 août 2016. Comme le BTS le MRT fonctionne de 6 heures à minuit, 7/7 jours. Sa fréquence est de moins de 5 minutes entre deux passages durant les heures de pointe, soit de 6H à 9H et de 16H à 19H30. En dehors de ces horaires, comptez environ 10 minutes entre deux rames. Les tickets s’achètent directement dans les stations, en fait ce sont des jetons. Les tarifs sont compris entre 15 et 40 Bahts suivant le nombre de stations.

Blue line 

Elle part de la gare centrale Hua Lamphong, en direction du nord de Bangkok, jusqu’à la station Tao Poon. Comme le BTS, elle dessert Mo Chit qui permet de vous rendre à Chatuchak Market. Depuis la station Hua Lamphong, ne manquez pas Chinatown, toute proche. N’hésitez pas à vous perdre dans ce quartier qui ressemble à une ville dans la ville. Les surprises sont nombreuses et vous ferez de belles découvertes.

Purple line 

Elle va du nord au sud, de la station Khlong Bang Phai à Nonthaburi, de l’autre côté du fleuve, jusqu’à la station Tao Poon. A la station Talad Bang Yai ou Bang Yai Market, vous êtes à 200 mètres d’ un immense marché 100% bangkokien, ouvert 7/7 jours, 24/24.

Attention : si vous avez les cervicales fragiles prévoyez une écharpe car la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur est quelquefois violente. Les Thaïs ont la manie de pousser la clim à fond.

Le bateau sur les khlongs

Voici une façon traditionnelle, rapide et peu coûteuse de vous déplacer dans Bangkok. Elle date de l’époque où Bangkok était surnommée la Venise orientale, avant que Sukhumvit soit recouverte d’asphalte, avant que les voitures envahissent les rues. Les bateaux circulent 7/7 jours de 5h30 à 20h30 (19h le week-end). Les tarifs, dérisoires, vont de 10 à 20 Bahts en fonction du nombre de stations.

Ma préférence va sans conteste aux déplacements en bateau, que ce soit sur les khlongs ou le fleuve. Outre la vision de la ville, on y bénéficie d’une climatisation naturelle bienvenue car, comme le dit si bien une guide francophone de La maison de Jim Thompson« En Thaïlande il y a trois saisons : chaud, très chaud et très très chaud. »

Sur le khlong de bon matin @thaietvous
Tôt le matin, direction le bureau

Le ponton Pratunam, proche de Central World et de Big C assure la connexion avec le BTS. Depuis ce même ponton, le bateau vous emmène en quelques minutes à la maison de Jim Thompson, située en bordure du khlong. En continuant jusqu’au terminus de Phan Fa Lilat, vous êtes à quelques centaines de mètres de la Golden Mountain. Pour éviter les rabatteurs qui vous attendent à l’arrivée du bateau, souriez et passez votre chemin.

Le bateau sur le fleuve ou Chao Phraya Express

Voici une autre façon de vous déplacer comme les habitants de Bangkok. Il existe trois lignes :

  • orange line (ligne orange)
  • green line (ligne verte) de 12 à 32 Bahts
  • yellow line (ligne jaune) de 20 à 29 Bahts
  •  plus une quatrième (un peu comme les Mousquetaires) qui n’est pas mentionnée sur le site https://transitbangkok.com/, et pour cause. C’est la blue line (ligne bleue) réservée aux touristes et coûtant 2 à 4 fois plus cher que les autres lignes.

Les tickets s’achètent directement sur le bateau ou au point de vente de l’embarcadère. Attention si vous êtes occidental, on vous dirigera automatiquement vers la blue line, qui n’a aucun intérêt. Un conseil : sachez à l’avance quelle ligne vous devez prendre et dites-le clairement. On n’insistera pas et vous serez dirigé(e) vers le bon bateau. Pour visiter les centres d’intérêt, vous n’aurez besoin que de la ligne orange.

bateau-bus @thaietvous
Chao Phraya Express, yellow line matérialisée par son drapeau jaune. Photo prise en octobre, d’où le ciel voilé, depuis un bateau de la ligne orange

Orange line 

Cette ligne, au tarif unique de 15 Bahts quel que soit le nombre de stations, va de Nonthaburi Pibul 3 au nord au Wat Rajsingkorn Asiatique au sud, deux arrêts après Saphan Taksin. Elle dessert 26 stations, de quoi vous rendre dans tous les lieux incontournables de la capitale. Les bateaux circulent 7/7 jours de 6H à 19H. Du lundi au vendredi les départs commencent dès 5H50 à Nonthaburi. Avis aux lève-tôt !!!

Green line

Les tarifs de cette ligne de bateau s’échelonnent de 12 à 32 Bahts, suivant le trajet effectué. Elle dessert 8 stations et est idéale pour se déplacer rapidement ou si vous souhaitez aller directement au Dusit zoo. Elle va en effet de Krung Thon Bridge au nord, à proximité du zoo, à Saphan Taksin. Attention : les bateaux circulent uniquement du lundi au vendredi et à des horaires précis.

  • de 6H15 à 8H30 et de 16H30 à 18H10 du nord au sud
  • de 15H30 à 18H05 du sud au nord

Yellow line

Comme la précédente, cette ligne est ouverte uniquement du lundi au vendredi, à des horaires précis. Elle dessert seulement 7 stations, de Bang Po au nord à Saphan Taksin au sud et ses tarifs vont de 20 à 29 Bahts. Les horaires :

  • de 6h15 à 8H30 et de 16H30 à 18H10 dans le sens nord/sud
  • de7H à 8H et de 15h30 à 20H dans le sens sud/nord

Pour retrouver les plans, les horaires et les tarifs du Chao Phraya Express, je vous invite à consulter le site de la compagnie : http://www.chaophrayaexpressboat.com/en/home/

Le taxi

A prendre la journée si vous ne pouvez pas faire autrement et si vous avez le temps. Prévoyez large au niveau horaire car Bangkok souffre d’embouteillages monstres la journée. La nuit, ça circule un peu mieux.

Vérifiez que le taxi a un compteur, que celui-ci est en marche et qu’il affiche 35 Bahts, soit le montant de la prise en charge. C’est comme partout, les chauffeurs de taxi sont sympa, ou pas. Certains connaissent bien la ville et vous emmènent directement à votre destination tandis que d’autres débarquent de la campagne et sont aussi paumés que vous !

Et comme dans le métro (BTS et MRT), méfiez-vous de la clim ! Si en Occident on rentre chez soi pour se réchauffer, en Thaïlande c’est l’inverse ! 😉

Le bus

Comme pour le taxi en journée, il faut disposer de temps pour se déplacer en bus. Mais c’est une expérience que je vous invite à vivre. Pour cela, montez dans un bus sans clim, un peu bringuebalant et vous aurez l’impression de remonter le temps.

Douze lignes de bus assurent des transports 24/24, 7/7. Pour les autres, les horaires vont de 5H à 23H 7/7.

Les tickets s’achètent dans le bus auprès d’une préposée munie d’un petit cylindre métallique qui fait office de distributeur tickets et de caisse. Les tarifs démarrent à 7 Bahts pour les bus sans air conditionné et à 10 Bahts pour les bus climatisés. Ensuite les prix augmentent en fonction du nombre d’arrêts. Après 22h un supplément de 1,50 Baht s’applique.

Le réseau de bus est très important à Bangkok et couvre toute la ville jusqu’à l’aéroport. Bon à savoir : à la station BTS Victory Monument, vous avez tout un choix de bus qui vous conduiront hors de la ville pour une escapade d’une journée.

Le tuk-tuk

Comment parler de Bangkok sans évoquer le tuk-tuk ? Savez-vous qu’il y a plus de 70 000 tuk-tuks en Thaïlande dont la majorité circule dans la capitale. Ce transport est à utiliser de préférence à plusieurs sinon il revient plus cher que le taxi.

Mais c’est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie. Ces petits engins pétaradants se faufilent partout et vous font traverser la ville à une allure folle. Bon à savoir : négociez le prix avant de monter dans le tuk-tuk.

1280px-2016_Bangkok,_Dystrykt_Phra_Nakhon,_Ulica_Chakrabongse,_Tuk-tuk
Photo Wikimedia

Attention aux arnaques : de nombreux chauffeurs de tuk-tuks vous font le coup du coupon d’essence à retirer, comme par hasard, dans une bijouterie ou chez un tailleur. Si vous n’achetez rien, ils vous laissent en plan et vont chercher un autre pigeon. 

La moto-taxi

Pour éviter les embouteillages et arriver à l’heure, les Bangkokiens sont nombreux à emprunter les moto-taxis. Rapides, elles se faufilent partout et vous les verrez toujours en tête de peloton aux feux rouges, prêtes à partir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Personnellement, je n’ai jamais utilisé les services d’un conducteur de moto-taxi, je suis bien trop trouillarde pour ça 😦

Le tarif de la course démarre à 20 Bahts et dépend de la distance parcourue. Si vous êtes adepte des déplacements en moto-taxi les lecteurs seront ravis d’avoir vos retours d’expérience. Et moi aussi… haha !!!

Pour trouver toutes les infos utiles sur les transports à Bangkok (plans, horaires, tarifs) consultez le site : https://transitbangkok.com

Pour calculer le coût de votre trajet en BTS : https://bts.co/eng/routemap.html

 

 

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.